Le Vert et le Rouge, premier roman 100% végétarien.

  • Si le végétarisme inspire essais ou livres de recettes, il est rarement l’objet d’un roman. C’est pour mettre fin à cette injustice que j’ai écrit Le Vert et le Rouge. Cependant,

    comme je ne suis pas le mieux placé pour en faire la critique, voici juste pourquoi et comment j’ai écrit Le Vert et le Rouge.


    Pourquoi  ai-je écrit Le Vert et le Rouge ?


     

    L'idée d'une histoire d'amour ente la chef d'un petit restau végétarien, Léa, et le directeur du marketing d'une entreprise de charcuterie, Mathieu, me paraissait d'autant plus irrésistible que je connais bien ces deux mondes. 


    J’en avais marre que l'on me pose tout le temps les mêmes questions sur le végétarisme sans écouter mes réponses. Comme écrire est la meilleure façon de parler sans être interrompu, je suis passé à l’acte.


    Essayer de réunir dans un livre toutes les idées reçues sur le végétarisme m’a semblé un défi intéressant (même si je suis certain d’en avoir loupé quelques unes).


    Le « Végétarisme pour les Nuls » n’existant pas, j’ai voulu écrire un livre qui explique le végétarisme dans ses grandes lignes, mais sous une forme romanesque. Un livre qu'une végétarienne pourrait faire lire à son copain, un carnivore enragé.


    Comment ai-je écrit Le Vert et le Rouge ?


    En mettant un mot devant l’autre et en recommençant, prenant soin de refléter toujours les deux points de vue, celui du carnivore, Mathieu, et celui de la végétarienne, Léa.


    En essayant de montrer les sous-catégories qui existent dans le végétarisme : Léa a ainsi du fil à retordre avec son employée Pervenche, végétalienne. Et elle s’approvisionne dans un potager bio aux méthodes bizarroïdes…


    Au travers de Léa, mon livre défend une diète ovo-lacto-végétarienne. Comme la rédaction a  duré deux ans, j’ai eu le temps de changer et me sens maintenant bien plus proche du veganisme. Mais le fait que Léa soit végétarienne a l'avantage de créer un débat dans le débat.


    Dire que j’ai fourni un travail de documentation intensif serait exagéré, mais je me suis efforcé, en tant que journaliste, de ne pas raconter trop de salades.


    Où pouvez-vous lire le premier chapitre ? 

     

    Rien de plus simple, il suffit de le télécharger ici.


    Si le premier chapitre vous a  plu, allez sur la boutique d’Amazon et téléchargez ici le e-bookUne liseuse n’est pas indispensable, Amazon proposant des applications de lecture Kindle gratuites pour ordinateur ou pour appareil mobile. Si vous habitez hors de France, Suisse ou Belgique, téléchargez ici le e-book.


    Pour finir, décernez vos étoiles Michelin sur le site d’Amazon et mettez un commentaire. Doux ou acide, il sera le bienvenu :-)

     

Commentaires

0 commentaire