Égoïsme et altruisme, même combat ?

  • Ce qui est en haut est comme ce qui est en bas, dans le sens ou c'est notre participation a ce système financier qui lui permet d'influer sur nous. L'illusion du capitalisme qui donne sa chance à chacun est en train de tomber. C'est juste un moyen technique d'établir un contrôle supérieur sur la population pendant que les richesses se concentrent au sommet. Le système de pensée qui est associé au capitalisme, et accepté tacitement par chacun, est le "chacun pour soi", et c'est efficace : il divise pour mieux régner. C'est ce système de pensée qui nous condamne à rester dans la même direction. Au regard de ce mécanisme, on peut choisir d'adopter un autre système de pensée pour en étudier les propriétés et les perspectives pour l'individu et la société :

    Un comportement empathique.

    Sous le filtre de l'empathie, nos actes au quotidien changent et alimentent une meilleure mentalité globale. on a un meilleur rapport avec l'autre, son acceptation de son identité permet la synergie, on se renseigne sur la portée de nos habitudes d'achat, on élimine petit à petit nos incohérences.

    L'empathie avec la nature finie ne permet plus de cautionner et alimenter les dérives de la croissance infinie. L'empathie avec soi même ne permet plus d'ingurgiter une nourriture toxique et modifiée. L'empathie avec les animaux ne permet plus de cautionner les élevages intensifs légitimés par le dogme de la surconsommation de viande, l'empathie avec les humains ne permet plus de croiser un sdf sans même une pensée gentille pour lui, et rend difficile les achats d'objets en provenance de pays ou les salariés sont des esclaves. L'empathie nivelle par le haut et le bas. De nombreuses initiatives œuvrent dans ce sens comme les jardins partagés, les associations qui dénoncent les comportement non éthiques des entreprises et la corruption des élus, les fab lab qui démocratisent l'accès à la technologies, les sites de mutualisation des objets du quotidien, ceux qui trouvent des solutions à l'obsolescence programmée, à la pollution des énergies fossiles, ceux qui réécrivent la constitution pour que le peuple puisse veiller à ses intérêts etc. Ces initiatives permettent de rentrer en cohérence sur de nombreux aspects de notre vie et de cibler les vrais problèmes et leurs multiples solutions. C'est dans ce sens que l'aide aux sans-abris me paraît non seulement utile mais aussi hautement symbolique.

    Parmi ce qui nous empêche de voir cela, il y a le vocabulaire qui conditionne la pensée, en dissociant l’égoïsme et l'altruisme qui sont les facettes d'une seule et même notion; explication :

     

    L’égoïsme cf Wikipedia : "L'égoïsme est un trait de caractère, l'attitude d'une personne dont les actions ou les idées sont uniquement orientées par ses propres intérêts, sans prendre en compte les nécessités d'autrui."

    L'altruisme cf Wikipedia : "L'altruisme est un terme employé pour décrire un comportement caractérisé par des actes n'ayant pas d'avantages apparent pour l'individu qui les exécute mais qui sont bénéfiques à d'autres individus. ..."

     

    Donc on peut dire que l’égoïste lutte pour son standard personnel au détriment de celui du groupe, et que l'altruiste lutte pour le standard du groupe au détriment de son standard personnel. Comment appelle-t-on alors la personne qui lutte pour le standard du groupe car elle est consciente que son propre standard s'en trouvera amélioré ? Un égoïste altruiste ?

    Cette dissociation égoïste/altruiste nous oriente d'office dans la pensée que l'amélioration de notre standard personnel est incompatible avec celle du groupe. Pourtant c'est quand le maçon, l’électricien, le plombier, le couvreur et le paysagiste décident de s'entraider qu'ils accèdent chacun à un standard personnel élevé : une belle maison chacun sans lacune sur la maçonnerie, l'électricité, la plomberie, la toiture ou le terrain...

    Quand cette tendance se répand dans les mentalités de chacun par une prise de conscience empathique, c'est la société entière qui s'améliore.

     

    Alors égoïsme et altruisme, même combat ? Oui car l’égoïste finira par comprendre si ce n'est pas déjà fait que son but passe par l'altruisme.

     

    La nature humaine est mauvaise ? C'est discutable mais l'effet témoin nous le rappelle en psychologie sociale. Alors si la nature humaine a des failles, à nous de créer des meilleurs paradigmes pour les combler, à l'inverse des institutions actuelles qui font de la gestion de bétail à la place.

    Cette fameuse et galvaudée notion de prise de conscience...

    Savez vous qu'à partir d'un certain seuil de prise de conscience dans un groupe, c'est l'ensemble du groupe qui évolue ?

Commentaires

8 commentaires
  • phil phylomene
    phil phylomene Oh tu sais ce ne sont que des mots pour approcher une idée.D'ailleurs à propos de triangulation: tu sais qu'en géolocalisation c'est la méthode employée.De plus je pense que chacun de son point de vue à une vision de la réalité: mais une partie.Par contre...  Plus
    24 octobre 2015
  • Wolfgang Delaine
    Wolfgang Delaine Je ne vois toujours pas le rapport avec une triangulation ou une quadrature ou autre(dans ce cas là pourquoi pas un hexagone ?). Ca me semble arbitraire et non issu de la logique. Peut-être que cette thématique devrait faire l'objet d'un autre article, qu...  Plus
    24 octobre 2015
  • phil phylomene
    phil phylomene Pourquoi en géolocalisation ils utilisent la triangulation et pas la quadrilation? je ne sais pas si tu as lu le reste de mon message; je ne parle pas que de cela; au crontraire je tente de fermer la parenthèse car c'est sans fin d'essayer de statuer sur ...  Plus
    24 octobre 2015
  • Wolfgang Delaine
    Wolfgang Delaine Je t'invite à faire le tri dans tes pensées, ne pas abuser des métaphores et rester dans le sujet. Pour ma part je supprimerai tout commentaire ultérieur de ta part, sans le lire. Le temps est précieux et tu trouveras d'autres terrain pour tes non-batailles d'égo.
    24 octobre 2015