Premier récapitulatif du questionnaire sur les végéta*iens

  • Je vous mets le premier récapitulatif des réponses à mon questionnaire. Il est déposé depuis le 14 juin et j’ai déjà eu 695 réponses…

     

     

    Parmi ceux qui ont répondu 41 % sont ovo-lacto-végétariens et 24% sont végétaliens. A noter les 3% d’omni en transition et les 5% de flexitarien.

     

    La majorité a adopté cette alimentation depuis 1 à 5 ans (41% pour être précis, on remarque que la démocratisation de cette alimentation est assez récente, surtout si on rajoute les 16% pour qui ça fait moins d’1 an).

     

    Concernant la raison de cette alimentation, la souffrance animale est vainqueur (avec 82%). Mais l’éthique, l’écologie et la santé suivent avec environ 50% des voies chacun (on dirait que je commente les élections présidentielles ^^). 3% le sont depuis toujours. Et 5 % ont d’autres raisons, qui se recoupent un peu toutes (pas besoin de tuer et de manger des animaux pour vivre, non-violence, on a pas un système digestif de carnivores, etc…).

     

    Seulement 26% ont eu du mal à équilibrer leur alimentation (là, je suis étonnée). Parmi eux, 46% parce qu’ils vivent ou ont vécus avec des omnivores. Juste après, on retrouve la méconnaissance des principes de base de la nutrition mais aussi la faute aux repas pris hors du domicile. Le manque d’idée pour varier les repas, la difficulté à remplacer la viande considérée auparavant comme aliment central du repas, la difficulté à mettre en pratique les menus et la difficulté à trouver des informations fiables se suivent également de près.

     

    Pour 62 % l’information nutritionnelle pour les végétariens n’est pas suffisante.

     

    Seulement 28% consultent régulièrement un professionnel de la santé pour s’assurer de ne pas avoir de carence (ça c’est mal, même un omnivore doit surveiller sa santé régulièrement). Et parmi eux, la plupart consulte un médecin généraliste et fait des analyses sanguines (le plus souvent les deux).

     

    93% ont découvert de nouveaux aliments en devenant végéta*ien(ne). En pôle position on retrouve le tofu et le seitan. 50% ont découvert les boissons végétales ainsi que les produits laitiers dérivés du soja. Environ 35 % ont découvert des céréales, des légumes secs et des légumes.

     

    74% n’ont pas eu de craintes en devenant végéta*ien (euh… je reste très dubitative sur ce point). A noter que pour la majorité c’est la peur d'être exclu lors des repas de famille / entre amis qui dominait (d’autres ont précisés la peur d’être mal vu, ou encore d’être rejeté tout court) suivi de près de la peur des carences.

     

    Seulement 9% des personnes ont eu des problèmes de santé liés à leur alimentation et parmi ces problèmes le principal est la carence en fer. Un cinquième d’entre eux a pris du poids (principalement ceux qui ont également répondu que le manque de moyen financier contribuait à un mauvais équilibre alimentaire, on peut donc en conclure que végéta*ien ou omnivore, la prise de poids aurait été au rendez vous). Un cinquième à également une carence en vitamine B12. Cette dernière est d’ailleurs le complément nutritionnel le plus pris.

     

    Ceux qui ont répondu ont principalement entre 21 et 40 ans (j’ai rassemblé les tranches 21-30 et 31-40 qui avaient quasiment le même pourcentage). Les trois quart (tout pile) sont des femmes. Et deux régions se démarquent : l’île de France (normal vu que c’est la région la plus peuplé) et le Rhônes-Alpes. Les autres régions sont entre 0 et 6%. A noter que 6% des personnes qui ont répondus vivent en Chine, aux USA, au Canada, en Finlande, et bien d’autres pays.

     

     

    Voilà, j’ai essayé de faire le plus synthétique et précis possible. Je referai un autre récapitulatif quand je clôturerai les réponses.

     

    Et je remercie tous ceux qui ont répondus jusqu’à présent. Et pour ceux qui n'ont pas encore répondus, vous pouvez encore le faire =)

Commentaires

7 commentaires